Les soins d’urgence dans les hôpitaux publics vont être gratuits


Les soins d’urgence dans les hôpitaux publics seront désormais gratuits selon les dires du président de la république, Andry Rajoelina, hier en marge de l’inauguration du nouveau service des urgences de l’hôpital militaire (HOMI) à Soavinandriana, dans le cadre de la célébration des 130 ans de cet établissement.

Pour pouvoir offrir cette gratuité des soins d’urgence à la population, l’Etat s’engage à allouer un budget spécial, Andry Rajoelina a annoncé que la signature de l’engagement de l’État Malagasy pour le Fonds d’Urgences Sanitaires se fera ce vendredi au Palais d’État d’Iavoloha. Cette gratuité sera applicable à toutes les catégories sociales mais pas uniquement pour les couches de la population les plus vulnérables.

Les patients qui se présentent aux urgences, notamment ceux qui ont besoin de soins urgents doivent être pris en charge immédiatement… il s’agit ici de sauver des vies. Les patients ne devraient pas attendre des heures pour être pris en main », a également déclaré Andry Rajoelina dans son discours. En effet, il n’est pas rare d’attendre des heures dans les services d’urgence étant donné qu’il faut acheter encore avant toute intervention, consommables et médicaments.

Si l’initiative est louable, elle reste un vrai challenge pour les hôpitaux publics. En effet, certains dysfonctionnement du système public hospitalier doivent avant tout être revus. Actuellement, le système de financement et administratif au niveau des hôpitaux publiques oblige les établissements publiques à réaliser des recettes avec bénéfice, limitant toute notion de gratuité de soins. Certes, certains actes médicaux restent gratuits mais le malade doit payer les médicaments et les consommables nécessaires à son traitement et son hospitalisation. Une grande majorité des patients n’appartient à aucune système de couverture sociale dans le pays.

La gratuité des soins a déjà été appliquée par le gouvernement dans le cadre du traitement des patients atteints de la Covid-19. Elle devra alors s’étendre grâce à cette nouvelle initiative et nouvelle disposition prise et annoncée par le chef de l’Etat.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *