Barea : première victoire en quatre matchs


Première victoire en quatre matchs des éliminatoires de la coupe du Monde2022 pour les Barea de Madagascar. L’équipe nationale malgache l’a emporté un but à zéro face aux Léopards de la République Démocratique de Congo (RDC) hier soir, au stade de Mahamasina. Ce, au terme d’une rencontre sous haute tension et marquée par des fréquents arrêts de jeu, sous décision de l’arbitre, mais sans beaucoup d’éclats pour autant, en matière de jeu.

L’unique but de la rencontre marqué dès la 3e minute de jeu, par l’international malgache, Njiva, a certainement a été à l’origine de la frustration de l’équipe adverse qui a montré de telle agressivité que le défenseur central malgache évoluant à La Réunion, Boyer, a dû sortir pour se faire un peu soigner moins de deux minutes plus tard.

Une autre tension s’est éclatée quelques minutes après à la suite d’une faute d’un joueur malgache sur un joueur congolais. Puis un autre joueur malgache a reçu un coup qui semblait être celui d’un genou lors d’une tentative de récupération de ballon face à un congolais. L’arbitre a dû suspendre la rencontre pendant plusieurs minutes et le staff malgache, à l’instar de l’entraîneur, très choqué a dû intervenir pour défendre ses joueurs et les calmer en même temps.

Un autre couac s’est également produit vers la fin de la deuxième mi-temps à cause d’un remplacement des joueurs malgaches, qui est visiblement stratégique pour le sélectionneur afin de tuer le temps et préserver les acquis. Une ruse que le staff technique des Léopards a visiblement mal digérée, les obligeants à hausser le ton et à crier après l’arbitre. Mais tout s’est finalement bien passé jusqu’à la fin du match où un joueur congolais a failli s’en prendre à un joueur malgache qui l’aurait certainement chambré après ce match.

Côté jeu, les Malgaches ont bien défendu leur camp à l’instar de Mamy Gervais qui revenait de l’ancienne époque où il portait le brassard du capitaine de l’équipe nationale malgache. Associé à Bapasy qui évolue également à La Réunion et à Boyer, le vieillissant défenseur malgache a montré une performance louable, tout comme l’ailier droit malgache, Métanire à partir duquel les attaques malgaches se développent.

Le jeune gardien malgache du PSG, Mathyas, titulaire pour la première fois en sélection nationale, a également montré ses griffes. En dépit d’une ou deux sorties hasardeuses, certainement par manque d’expérience, il a donné beaucoup de confiance à ses coéquipiers grâce à ses jeux de pieds de dernier défenseur… Là où il doit effectuer des efforts est certainement au niveau de la relance.

Le seul point faible des Malgaches réside effectivement au niveau de la finition et de l’organisation de l’attaque. Mais cela nécessite vraiment de l’exercice et des regroupements au cours desquels le sélectionneur devrait apporter ses propres touches et montrer son efficacité.

Avec cette victoire, l’espoir malgache de pouvoir accéder aux étapes suivantes des éliminatoires du Mondial 2022 s’est réveillé, d’autant plus que le Bénin qui se trouve en tête de classement du groupe J s’est faisait battre par la Tanzanie lors d’un match qui a eu lieu hier, plaçant ainsi Tanzanie, deuxième du groupe. Tout se jouera ainsi, dans les cinquième et sixième journées des éliminatoires de la Coupe du monde. Si les Malgaches les emportent tous, ils ont peut-être la chance de terminer premier du groupe avec 9 points et de passer aux matchs de barrages des 10 groupes d’Afrique à travers lesquels cinq nations décrocheront leurs tickets pour le mondial de Qatar.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *