Andry Rajoelina : Offensive politique à Fianarantsoa – Midi Madagasikara


Pas de répit. Le président Andry Rajoelina a clôturé sa tournée dans la Région Haute Matsiatra par une note spirituelle. Le diocèse de Fianarantsoa a célébré hier le 150e anniversaire de l’avènement de la Religion catholique dans cette localité. Le Chef de l’Etat a assisté à la messe qui s’est tenue au stade du Lycée Saint Joseph Ambozontany. C’est sur ce même lieu en 1781, qu’a été célébrée la première messe dirigée par le missionnaire Père Marc Finaz qui a également introduit le christianisme à Fianarantsoa. Lors de cette messe, le président de la République a fait la promesse de prendre en charge la construction du Centre Culturel et Pédagogique de l’Archidiocèse. Avant de quitter la Région Haute Matsiatra, le Chef de l’Etat a inauguré la vinerie du Monastère de Maromby. Cet établissement produit les vins utilisés durant les cérémonies religieuses dans tout Madagascar mais également les vins apéritifs destinés au grand public.

En tout cas, cette visite présidentielle dans la Région Haute Matsiatra a été marquée par l’inauguration de nombreuses Zava-bita et la visite des plusieurs chantiers en cours. A deux ans de la prochaine échéance électorale prévue en 2023, Andry Rajoelina lance une véritable offensive politique en réalisant une démonstration de popularité à Mananjary, puis à Fianarantsoa, Ambohimahasoa et Ambalavao. A chaque étape de son périple, l’on constate une marée orange. Andry Rajoelina prêche l’amour, l’unité, la solidarité, l’entraide et le patriotisme. En retour, en guise de remerciement par rapport aux infrastructures réalisées, les populations des régions confirment leur soutien indéfectible au TGV. A l’image d’Ambalavao où le stade manarapenitra nouvellement construit était complètement envahi par une  vague orange. Durant sa prise de parole, le Chef de l’Etat a lancé une pique à l’encontre de ses adversaires politiques en faisant une comparaison entre deux individus qui participent à une course. « Les autres s’épuisent au bout d’un kilomètre seulement. Quant à nous, on ne sera jamais fatigué même après avoir fait 20 kilomètres. On est jeune et compétent «,  a-t-il déclaré. Une allusion certainement à l’ancien patron de l’Empire Tiko.

Durant la journée de samedi, le président Andry Rajoelina a eu une journée très chargée. Il a débuté sa descente par la distribution d’attestations de formation à tous les participants au programme « Asa Avotra «. Une formation dispensée par le Ministère de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle. Le programme « Asa Avotra «, initié par le Ministère de la Population consiste à l’exécution de travaux HIMO comme la conception pavée et moellons, la pose pavée, le reprofilage de pistes, les travaux de maçonnerie et la réhabilitation fossé, le nettoyage des jardins. Le projet consiste à offrir du travail aux nécessiteux pour atténuer les impacts de la COVID-19. 4000 bénéficiaires de cette formation se sont ainsi vus remettre leur certificat lors d’une cérémonie qui s’est tenue au gymnase du Lycée Technique Ambatomena.

Le Chef de l’Etat s’est aussi rendu à Mahamanina pour assister à l’inauguration de l’EPP Manarapenitra. Cette infrastructure figure parmi les 40 EPP et lycées manarapenitra construite dans la Région Haute Matsiatra. Outre les salles de classes, l’établissement est doté aussi d’une infirmerie, d’une salle de soins, d’une pharmacie, d’une salle informatique, ainsi qu’une salle destinée à la classe préscolaire avec de nombreux jouets et équipements ludiques. Le président Andry Rajoelina reconnaît toutefois qu’il reste encore beaucoup à faire aussi bien dans la construction d’écoles que le recrutement d’enseignants. Il a aussi présenté le nouveau « Rakibolana « en trilingue qui facilite l’apprentissage des langues malagasy, française et anglaise aux élèves.  Cet ouvrage sera distribué dans toutes les EPP et les lycées de Madagascar. Les enseignants intégrés en tant que fonctionnaires au sein de la CISCO de Fianarantsoa ont également reçu leur contrat de travail durant cette cérémonie.

A Lalangina, le président Andry Rajoelina a inauguré la nouvelle maison centrale à Volamena Ambalakely. Cet établissement a une capacité d’accueil de 1800 détenus. Il s’agit de la deuxième prison sécurisée et aux normes inaugurée après celle d’Imerintsiatosika. Compartimenté en 8 quartiers, cet établissement pénitentiaire présente des cellules séparées pour les femmes, les hommes et les mineurs. Les détenus qui sont condamnés et ceux qui sont encore prévenus seront également placés dans des lieux séparés. L’endroit est hautement sécurisé et équipé de plusieurs caméras de surveillance qui sont disposés à l’intérieur et à l’extérieur et dont les images sont directement transmises au niveau du centre de contrôle. Un quartier de réinsertion sociale équipé d’un atelier permettant aux détenus d’apprendre de nombreuses activités comme la menuiserie, la couture ou la cuisine est aussi présent dans cette maison centrale. Le président Andry Rajoelina est tout de suite rentré à Antananarivo pour assister au match entre les Barea et la RDC qui s’est tenu à Mahamasina.

Davis R





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *