HJRA : tentative d’évasion d’un détenu soigné, deux médecins enquêtés


Une manifestation a eu lieu à l’hôpital Joseph Ravohangy Andrianavalona. Des médecins en blouse blanche ont observé une heure de grève dans la journée pour manifester leur solidarité envers deux de leur collègue, enquêtés dans le cadre de la tentative d’évasion d’un détenu soigné dans cet établissement. Dans un communiqué, les manifestants précisent un sit-in pour afficher leur « solidarité envers deux confrères retenus par la police de contrôle et de surveillance du territoire  » depuis jeudi matin.

A cause de cette grève qui s’est enchaînée avec de multiples réunions, les services ont été perturbés et des usagers ont dû prendre leur mal en patience hier à la HJRA. Depuis le matin, jusquen début d’après-midi,

Ils ont alors réclamé « la libération sans condition immédiate » de leurs collègues. Les manifestants condamnent ainsi le non-respect des procédures d’interpellation et de garde à vue concernant les médecins fonctionnaires. Les concernés par cette enquête n’ont fait, selon toujours les manifestants, que leur travail à la suite d’une réquisition de l’Etat, d’autant plus qu’ils précisent qu’ils ne peuvent pas refuser une « réquisition » ni un « patient qui a besoin de soin arrivant à l’hôpital  ».

Le porte-parole des médecins manifestants a précisé lors de la lecture de leur communiqué hier que la garde d’un détenu dans un établissement hospitalier ne ressort pas de la responsabilité des médecins. « Nous sommes excédés  », a-t-il alors déclaré.

Le détenu en question serait Eddy Maminirina, un homme d’affaires condamné à 5 ans de prison ferme pour des dossiers de trafic de bois de rose. Les forces de l’ordre l’ont interpellé mercredi à l’extérieur de l’hôpital HJRA où il était admis pour des soins. Une admission sur « réquisition de l’Etat », précise les manifestants. Les soins étant terminés, le détenu aurait alors tenté de prendre la fuite.

Des sources concordantes indiquent que deux autres agents pénitenciers seraient également placés en garde à vue et enquêtés dans le cadre de cette affaire de tentative d’évasion de ce détenu.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *