L’AS Fanalamanga tout près de son objectif final – Midi Madagasikara


Jijy, Ghetto, Dadou, Nanteherena, Fandresena, Tsiry, James, Ndimby, Rianala, Beloha, Jeremy, Cherry, ce sont les éléments de l’AS Fanalamanga.

Les choses sérieuses vont commencer à partir d’aujourd’hui au Palais des Sports Mahamasina à l’occasion de la phase finale des Championnats Nationaux de basket-ball N1A. Un choc éclectique, l’AS Fanalamanga défiera le COSPN.

Créer la surprise, c’est le troisième objectif de l’équipe de l’AS Fanalamanga durant ces sommets nationaux N1A. Les protégés de Andry Rakotomanantsoa dit Sexy sont exacts au rendez-vous des quarts. Le moment idéal pour eux de décrocher ce grand défi face aux Policiers du COSPN Analamanga. Il s’agit d’un choc de titans car les deux équipes se connaissent bien. Elles se sont déjà affrontées mercredi pour le compte de la dernière journée des éliminatoires. Tsiry et compagnie auront le cœur à prendre. « Nous sommes arrivés au pied de notre troisième objectif, de créer la surprise. Nous sommes déjà maintenus en N1A, et avons trouvé une place dans le TOP 8. C’est la première fois qu’une équipe d’Alaotra Mangoro est arrivée en quarts de finale N1A. Ce qui nous reste à faire c’est de vaincre ce grand adversaire. J’espère que cette journée sera gravée dans l’histoire de notre équipe », a fait savoir le coordonateur général des Sports de Fanalamanga, Blandin Rivosoloniaina. « Déjà, ce beau parcours est le fruit de la collaboration de tout un chacun de la grande famille de Fanalamanga dirigée par son directeur général Arlème Rabevahiny », a-t-il ajouté. L’AS Fanalamanga a déjà redoré le blason de Fanalamanga, depuis 2017, depuis que la société l’a prise sous son aile. L’équipe a été sacrée vice-championne N1B, en 2018. Reculer pour mieux sauter, l’AS Fanalamanga a été reléguée en N1B en 2019 mais l’équipe a récupéré sa place dans les élites lorsqu’elle était mise entre de bonnes mains de l’un des meilleurs coaches, qui est Andry Rakotomanantsoa, jusqu’à maintenant. « Comme toutes les équipes promues, les parcours ne sont pas faciles depuis la première phase. On a fait des entraînements monstrueux depuis mi-août. On a engagé un préparateur physique et technico-tactique. Les joueurs se sont bien préparés en disputant six matchs amicaux. Ils sont aussi bien motivés car l’environnement sportif est stable avec une structure professionnelle. Pour ces quarts de finale, créer une surprise serait l’idéal, mais si on arrive à gérer la rencontre, c’est déjà grandiose », a enchaîné le coach. Parmi les six disciplines sportives initiées par la société Fanalamanga, le basketball s’annonce bien désormais très prometteur. L’AS Fanalamanga envisage de mettre en place les catégories dames, U20 et U16.

Manjato Razafy





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *