Raoul Arizaka exclut 4 membres exécutifs de la FMF


C’est la confusion au sein de la Fédération malgache du football (FMF). Son président, Raoul Arizaka Rakotobe, en exil à l’étranger depuis plusieurs mois et fraichement condamné par la justice, a décidé l’exclusion de quatre membres du comité exécutif de cette instance du football malgache. La décision date du 5 octobre.

Raoul Arizaka Rakotobe affirme que les 4 membres du comité exécutif concernés par cette exclusion ont commis des violations graves des statuts de la fédération, de son règlement et du code d’éthique en manquant de respect envers les décisions prises par la FMF, notamment en convoquant une assemblée générale extraordinaire (AGE) en date du 6 octobre en désolidarisation avec l’ensemble du comité exécutif qui a décidé d’une assemblée générale ordinaire (AGO) au sujet des présidents de ligues.

Ces 4 membres en question, à savoir Alfred Andriamanampioa, Erick Raveloarisoa, Alexandre Lay Mein, Sandrina Michela Andriatsimialona, avec 21 présidents de ligue ont quant à eux tenu une assemblée générale extraordinaire le 6 octobre et décidé de destituer Raoul Arizaka Rabekoto.

En effet, lors d’une réunion d’urgence qui a eu lieu le 29 septembre dernier, les membres du comité exécutif de la FMF auraient décidé de tenir une assemblée générale ordinaire pour résoudre la crise au sein du domaine footballistique à Madagascar actuellement. Un procès-verbal aurait été dressé à l’issue de cette réunion.

De leur côté, les quatre membres du comité exécutif, avec la plus grande majorité des présidents des ligues ont indiqué que la solution face à la crise actuelle au sein de la fédération qui impacte la bonne tenue des préparations et rencontres de l’équipe nationale malgache de football est la destitution d’Arizaka Raoul Rakotobe. Cette destitution a été actée lors de cette assemblée générale extraordinaire. La présidence de la Fédération devra ainsi être assurée par les vice-présidents qui assureront la nouvelle élection. Une éventuelle destitution de Raoul Rabekoto devrait toutefois attendre l’aval de la Fédération internationale du football (FIFA) et de la Confédération africaine du football (CAF).

Cette tourmente au niveau de la FMF intervienne à la veille du match entre la République démocratique du Congo (RDC) et Madagascar qui aura lieu cet après-midi pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2022 au Qatar.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *