Raffermissement des liens pour le développement de Madagascar – Midi Madagasikara


« Tous ensemble pour Madagascar » prône le raffermissement des liens pour le développement de Madagascar.

Dans cette dynamique, Tous Ensemble pour Madagascar et ses partenaires institutionnels et associatifs, invitent déjà la diaspora à réserver le 11 novembre prochain dans leur agenda. Une nouvelle rencontre qui prendra la forme d’une table ronde et d’ateliers techniques autour des mesures et de la prédisposition à la faisabilité du vote de la diaspora.

Tous Ensemble pour Madagascar, la plateforme d’échange et d’action de la diaspora en France, a organisé le 2 octobre dernier une grande rencontre citoyenne au Foyer universitaire de Cachan qui est un foyer universitaire malgache. Un événement qui vise non seulement à créer des liens de proximité mais surtout d’informer la diaspora malgache sur leurs droits et devoirs ainsi que sur les prémices de leur participation démocratique à l’élection présidentielle de 2023. À l’occasion de cette journée citoyenne malgache initiée par la diaspora et pour la diaspora, le ministre des Affaires étrangères de la République de Madagascar, Patrick Rajoelina, a réitéré sa vision sur la participation effective des membres de la diaspora aux grands projets de développement économique du pays. Le nouveau directeur de la diaspora, Jessie Razafison, est aussi intervenue pour faire un tour d’horizon sur l’apport de la diaspora dans les actions de développement économique et social à Madagascar.

Transfert d’argent. Actuellement, plus de 200 000 Malgaches résident à l’étranger, dont 84% sont concentrés sur le territoire français. En 2019, selon les chiffres officiels de la Banque mondiale, les transferts de fonds de la diaspora malgache ont atteint 430 millions USD, soit 4% du PIB. Le directeur de la diaspora affirme que la facilitation des transferts d’argent ainsi que la réduction des coûts des opérations figurent au centre des grands axes de la lettre de la politique pour l’engagement de la diaspora. Tous Ensemble pour Madagascar a fait remarquer que ces fonds sont majoritairement destinés à couvrir les besoins fondamentaux des proches à Madagascar. Pour que la diaspora soit une véritable locomotive du développement, il est primordial d’orienter les apports financiers dans l’investissement productif, par la création de richesse et d’emploi durable. Cet engagement est partagé et est fortement encouragé par la diplomatie malgache.

Un vivier de compétences. Madagascar a la chance de disposer d’une diaspora très qualifiée. Une diaspora constituée de travailleurs dans le secteur privé et des organismes internationaux ainsi que des étudiants en hautes études. L’État malgache compte sur ses citoyens expatriés pour combler le manque de ressources et de connaissances dans les secteurs clés de développement. Toujours dans son allocution, le directeur de la diaspora souligne la volonté du gouvernement d’approfondir la connaissance des Malgaches à l’étranger. Jessie Razafison a cité, entre autres, l’élaboration d’une mobilisation de compétences de la diaspora en France et en Suisse. Toutes initiatives des élites de la diaspora, ponctuelles ou permanentes, sont accueillies favorablement par le gouvernement. En matière de partage de connaissances, Tous Ensemble pour Madagascar évoque que le développement du numérique a simplifié les échanges et la collaboration entre la diaspora elle-même et avec Madagascar. La distance géographique ne constitue plus une contrainte pour apporter sa pierre à l’édifice. 

Malagasy d’andafy. Ce premier contact virtuel entre la nouvelle direction de la diaspora (DDIA) et les citoyens malgaches d’Andafy est le début d’une collaboration fructueuse dans la mise en œuvre de la lettre de la politique pour l’engagement de la diaspora qui a été adoptée en février 2021. Celle-ci marque la volonté de l’État malgache sur le processus de mise en œuvre du vote de la diaspora. Jessie Razafison n’a pas manqué d’inviter tous les membres de la diaspora à s’inscrire  auprès des services consulaires malgaches.  Pour revenir à la journée de rencontre avec la diaspora, Andrianome Rakotomanantsoa, président de la plateforme citoyenne Tous Ensemble pour Madagascar, s’est félicité de l’engouement des citoyens malgaches à connaître leurs droits et devoirs. La plateforme continue à mobiliser la diaspora à favoriser les actions collectives au profit des actions individuelles, pour agir ensemble au développement du « Tanindrazana iombonana ». 

Recueillis par Dominique R.





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *