Mondial 2022 : Les Barea sans envie ni volonté


Madagascar s’est incliné devant la RD Congo, hier à Kinshasa. Les Barea se sont montrés sans enthousiasme et peu emballants.

L a descente aux enfers se poursuit pour les Barea. Ils ont de nouveau perdu, hier à Kinshasa. Leur troisième revers en trois matches, en éliminatoires du Mondial Qatar 2022.

Ils en sont à six défaites et deux nuls sur leurs huit dernières rencontres. Les Léopards ont donc pris leur revanche après la CAN 2019. Score final 2-0 grâce à des buts d’Akolo et Mbokani.

Dans un stade des Martyrs vide, les deux équipes ont livré deux périodes quasiment similaires . Madagascar a réalisé un départ encourageant en première mi-temps. Marco a été le premier à amener le danger sur un tir de 35m.

La RD Congo a laissé passer l’orage pendant un quart d’heure. Puis, elle a pris le dessus. Doucement mais sûrement, les Léopards sont montés peu à peu en puissance, multipliant les occasions au fil des minutes. Ils ont été récompensés par l’ouverture du score d’Akolo. Une-deux et frappe à ras de terre dans le petit filet (35e, 1-0).

Melvin met juste un genou à terre sur l’action, pour constater les dégâts. Et pourtant, le portier malgache nous a gratifié d’un superbe arrêt quelques minutes avant, sur une tête pleine lucarne de Bakambu (20e ).

Fantomatique

Un but d’avance donc pour les Congolais à la pause. Au retour des vestiaires, bis repetita. Les Barea réalisent une bonne entame. Mais encore une fois, les hommes d’Éric Rabesandratana baissent de rythme rapidement. Comme en première période, les offensives deviennent de plus en plus timides.

Paulin insiste sur les flancs, mais ses dribbles ne passent pas . Tandis qu’Hakim demeure fantomatique. À tel point que le sélectionneur les a sortis pour envoyer Fabrice et Arnaud au front. S’en sont suivis deux autres remplacements. Hery Bastien pour Njiva et Lalaina pour Bapasy. Rabe cherchait à apporter plus de poids devant.

En vain ! Ses choix étaient de nouveau contestables. Il a laissé Tsito sur le banc. Alors que ce dernier constituait une option intéressante, vu sa forme étincelante en club.

En face, les Congolais ont commencé à mettre le pied sur le ballon après l’heure de jeu.Et encore ils ont trouvé la faille comme dans le premier acte. De façon malicieuse cette fois-ci. Nouveau une-deux à l’entrée de la surface, mais Edo n’arrive pas à frapper. Il s’écroule sans avoir été touché. L’arbitre tombe dans le piège de sa simulation et siffle faute. Puis, Mbokani transforme le penalty (78e, 2-0). Le score ne bougera plus.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *