Cryptomonnaies : la Banque centrale de Madagascar met en garde le (…)


L’émergence des cryptomonnaies à travers le monde et l’existence d’activités dans ce secteur à Madagascar suscitent de l’inquiétude. Face à certains risques que cela puisse se présenter, la Banque centrale de Madagascar met en garde le public entre autres sur le « risque d’utilisation à des fins de blanchiment d’argent et de financement du terrorisme en raison de la non traçabilité et de l’anonymisation des transactions ».

« Les cryptomonnaies n’offrent aucune garantie de valeur ni de liquidité et peuvent entraîner des pertes financières pour les consommateurs en cas d’effondrement de leurs prix ; la responsabilité des plateformes d’échange, non réglementées, n’est aucunement engagée en cas de perte » présentant ainsi un « risque financier lié à leur volatilité et leur nature spéculative ». En plus de cela « les cryptomonnaies n’offrent aucun recours possible en cas de cyber-attaque, de fraude, d’erreur ou de toute utilisation non-autorisée ».

Ainsi, la Banque centrale recommande au public d’agir avec prudence et de faire preuve de diligence raisonnable pour tout engagement et toute activité, liés aux cryptomonnaies. BFM note avec inquiétude l’émergence de dispositifs spéculatifs basés sur ces types d’actifs virtuels et appelle le public à la plus grande vigilance.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *