Gaz butane : l’Etat négocie la non application de la hausse du (…)


Un ouf de soulagement pour les consommateurs. La hausse du prix du gaz combustible de Vitogaz a finalement été suspendue. Une telle décision a été prise à l’issue d’une rencontre entre le ministre de l’Industrialisation, du Commerce et de la Consommation, Edgard Razafindravahy et le directeur général de cette société, Olivier Gasbarian, hier. Dans un communiqué, le ministère indique que « la hausse n’est pas encore effective à l’heure actuelle ».

« Le marché national est considéré comme étant un marché libre. Toutefois, le prix sur le marché de certains produits mis en vente nécessite une concertation avec le gouvernement. Le gaz combustible figure dans la liste de ces produits pour préserver le bien-être de la population », précise le ministère dans son communiqué. Il ajoute que « Ce produit figure d’ailleurs parmi les produits contrôlés et suivis par le ministère à travers les descentes des commissaires et contrôleurs du commerce ».

Jeudi, Vitogaz avait indiqué dans un communiqué son intention de réviser à la hausse le prix de ses bouteilles de gaz, jusqu’à 16% soit une hausse à peu près équivalent à la baisse appliquée en mars, à la suite de la baisse de la TVA appliquée sur le gaz, allant de 20% à 5%. La flambée du prix du gaz au niveau international a été indiqué comme un prétexte expliquant cette nouvelle disposition puisque depuis hier, le gaz a justement connu une hausse vertigineuse partout dans le monde.

Des indiscrétions indiquent que pour maintenir le prix du gaz au prix inchangé, l’Etat va alors devoir subventionner les opérateurs opérant dans le secteur du gaz combustible. Ce serait la seule condition sine qua non qui aurait permis de procéder au gel du prix face à un contexte mondialement explosif dans ce secteur de l’énergie. Cela permettrait également au régime actuel de prolonger un peu plus longtemps sa politique de gaz moins cher, pour promouvoir l’énergie verte.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *