60ème anniversaire ce jour – Midi Madagasikara


« La Police nationale protège et aide la population »

Les 60 ans des bérets gris vont être marqués aujourd’hui d’une pierre blanche.

30 septembre 1961 – 30 septembre 2021. La Police nationale célèbre ce jour ses 60 ans d’existence. Un anniversaire qui va être marqué d’une pierre blanche avec l’inauguration de la stèle commémorative sur la Place Mangin, Rue Mohamed V – Anosy. Une cérémonie placée sous le haut patronage du Président Andry Rajoelina et sous le haut parrainage du Premier ministre Christian Ntsay avec la présence effective du ministre de la Sécurité Publique, le Contrôleur général de Police, Fanomezantsoa Randrianarison.

Cross de la solidarité. La journée va commencer par un « cross de la solidarité » avec trois points de départ, à savoir le camp Razafindrazaka à Antanimora pour la Force d’Intervention de la Police (FIP) et la Direction de la Recherche et de la Formation Continue (DRFC) ; la gare Soarano pour la Police Urbaine (PU) et le Commissariat Central de Tana ; le siège du ministère de la Sécurité Publique à Anosy pour les Directions centrales, le Cabinet, les invités et le Commissariat Central d’Atsimondrano. Le (rond) point d’arrivée de tous les participants à ce « cross de la solidarité » est fixé à Mahamasina où vont se tenir les différents discours à l’occasion du jubilé.

Mot d’ordre. Une grande kermesse se tiendra les 02 et 03 octobre dans l’enceinte de l’Ecole Nationale Supérieure de Police (ENSP) à Ivato avec au programme, des rencontres sportives (pétanque, basket), des spectacles animés par des artistes célèbres and last but not least, des feux d’artifice après-demain à 19 heures. « La Police nationale protège et aide la population ». C’est le mot d’ordre de ce 60ème anniversaire qui appelle non seulement de la réjouissance mais aussi et surtout de la réflexion suivie d’actions de la part de la Police nationale dont la mission s’inscrit dans le cadre du « Velirano numéro 1 » du Président de la République : « La paix et la sécurité, une priorité ». Un engagement on ne peut plus important avec la recrudescence actuelle de l’insécurité.

R.O





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *