Un taxi-be provoque un carambolage dramatique


Les freins d’un taxi-be sont devenus inopérants alors qu’il dévalait une descente. La défaillance mécanique a provoqué un carambolage. Deux piétonnes ont été comprimées contre une clôture.

SÉRIE de collisions à Ambohijatovo. Deux blessées sont dénombrées et les dégâts matériels sont importants. Cet accident, qui a suscité un attroupement, s’est produit hier après-midi. Aux alentours de 15 heures, un taxi-be de marque Toyota, transportant des passagers, a été subitement lâché par ses freins selon les informations communiquées.

Dans sa course effrénée, le minibus a percuté de plein fouet un 4×4 qui se trouvait devant lui. Continuant sa course folle, la Toyota s’est précipitée vers le trottoir, renversant au passage deux piétonnes, avant de s’immobiliser contre la clôture du parc d’Ambohijatovo. Le tout-terrain est pour sa part entré en plein dans l’arrière d’un taxi de marque Renault 9.

Éjecté sur quelques mètres, ce dernier a torpillé un autre taxi de marque Renault 4, exécutant au passage un tête-à-queue. Prise dans un enchevêtrement de véhicules, la Renault 9 s’est ensuite précipitée vers le bas-côté puis s’est immobilisée.

La Renault 4 qu’elle a percutée par derrière est la plus endommagée. Prise en sandwich, celle-ci a été littéralement comprimée.

Embouteillage

Le capot était complètement défoncé et la malle arrière enfoncée. Une fourgonnette de marque Peugeot Partner a fermé le carambolage. Le choc ayant déjà été absorbé par les autres véhicules, cette dernière était encore en état de rouler après la série de collisions.

Le véhicule de transport en commun à l’origine de ce carambolage opère sur la ligne 119. Il avait quitté Ankatso pour se rendre aux 67 ha lorsque l’accident s’est produit pendant qu’il dévalait la descente à Ambohi­jatovo. La série de collisions s’est produite en aval, où une file de voitures a obstrué les couloirs menant à Analakely et Ambatonakanga.

Immobilisés dans le trafic, les autres véhicules n’ont pas pu esquiver la Toyota déboulant à vive allure vers eux. Le carambolage était inévitable. Les deux femmes qui se sont fait faucher dans cet accident se trouvent dans un état préoccupant. La première avait perdu connaissance après le choc, quand la deuxième souffrait de fractures manifestes et se plaignait de douleurs intenses au ventre.

Toutes deux ont été transportées d’urgence à l’hôpital Joseph Ravoahangy Andrianavalona.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *