Mondial 2022 : Coup de balai chez les Barea


Éric Rabesandratana a nettoyé la liste des vingt-quatre joueurs des Barea pour affronter la RD Congo. Huit joueurs ont été écartés contre cinq nouveaux.

Deux informations importantes à retenir de la visioconférence de presse d’hier, à Isoraka.

D’un côté, Éric Rabesan­dratana est officiellement reconduit au poste de sélectionneur. De l’autre, il a décidé de rajouter cinq nouveaux éléments à son effectif. Après une longue attente donc, voilà enfin la fameuse liste.

Elle compte vingt-quatre noms. Y figure notamment un défenseur en prove­nance des États-Unis, dénommé Sasha Vander­steene. On note aussi les retours des arrières, Fabien Boyer et Théodin Ramanjary, ainsi que les attaquants Arnaud Randria­- nantenaina et Henry Gladison, après une longue absence.

Forcément, d’autres éléments ont été écartés. C’est le cas de Thomas Fontaine, de Sylvio Ouassiero et de Jérôme Mombris par exemple. Concernant Jérémy Morel, il est de nouveau blessé. Rabesandratana a affirmé que si un joueur n’a pas été convoqué, c’est parce qu’il « n’était pas satisfait de ses prestations auparavant ».

Du nouveau donc dans l’arrière-garde et sur le front. Pour les gardiens de but par contre, on repart avec les mêmes. Idem dans l’entrejeu, hormis l’absence d’Aro­hasina « Dax » Andriamirado et de Ferdinand « Dafé » Ramanamahefa.

Deux questions se posent logiquement après la publication de cette liste. Tout d’abord, le sélectionneur osera-t-il changer de gardien ? Et ce, après les errements répétitifs de Melvin Adrien à Mahamasina et à Dar-es-Salam.

Tranchant

On verra la semaine prochaine. Après, qu’est-ce qu’il attend réellement d’Hakim Abdallah ? L’attaquant de Lierse a clairement manqué de tranchant contre le Bénin et la Tanzanie. En club dans le championnat belge D2, il continue d’enchaîner les buts. Mais en sélection, il reste muet. « Il est encore perfectible », a glissé Rabesandratana à son propos.

L’ancien capitaine du Paris Saint-Germain a souligné qu’il a « besoin de temps » pour changer les choses. Il a aussi affirmé qu’il était « la bonne personne ». Sans oublier d’évoquer le niveau de la République Démocratique du Congo, que son équipe croisera dans une semaine: « On respecte notre adversaire, qui plus fort que nous. Mais cela ne signifie pas qu’ils vont gagner à coup sûr ».

Les vingt-quatre joueurs

Gardiens de but (3) : Melvin Adrien, Mathyas Randriamamy, Nina Razakanirina

Défenseurs (7) : Pascal Razakanantenaina, Loïc Lapoussin, Romain Métanire, Mamy Gervais, Théodin Ramanjary, Sacha Vandersteene, Fabien Boyer

Milieux (6) : Abel Anicet Andrianantenaina, Rayan Raveloson, Ibrahim Amada, Marco Ilaimaharitra, Lalaina Manampisoa, Hery Bastien

Attaquants (8) : Voavy Paulin, Njiva Rakotoharimalala, Carolus Andriamahitsinoro, Hakim Abdallah, Fabrice Rakotondraibe, Arnaud Randrianantenaina, Tsito Razafindrasata, Henry Gladison



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *