Ilontsera et CRAAD-OI pointent du doigt le ministère de la Communication


Ilontsera, l’observatoire des médias et de la communication et CRAAD-OI montent au créneau par rapport à la future élection des membres de l’Ordre des journalistes. A l’occasion de la journée internationale pour l’accès universel à l’information, ce mardi 28 septembre, ils remettent en question cette élection qui suscite des remous dans le milieu médiatique.

« Une fois encore et de trop, la Commission électorale et la commission de délivrance des cartes professionnelles sont remises en question, une fois encore et de trop, le ministère de la Communication et de la Culture est accusé par une partie de la presse d’imposture par sa mainmise sur l’Ordre, en faisant élire à tout prix un candidat qui lui serait favorable politiquement », remarquent Ilontsera et CRAAD-OI dans leur communiqué.

« L’obligation pour chaque candidat de disposer d’une liste de 93 conseillers et suppléants issus des régions et l’exigence de payer pour chacun une caution (évaluée en tout à près de 10 millions d’ariary pour chaque liste de candidat) est considérée comme une entrave aux droits des journalistes, une atteinte à l’égalité des chances des candidats et une instrumentalisation de l’OJM à des fins politiques », s’indignent-ils.

Des modifications ont en effet été apportées au mode de scrutin des membres de bureau de l’OJM. Ilonstera et CRAAD OI se demandent ainsi si ces dernières modifications dans le mode électoral apporteraient-elles l’apaisement dans ce métier que tout le monde s’empresse de qualifier de « sacré » mais qui souffre pourtant ces derniers temps des pires suspicions et perd progressivement de sa crédibilité à l’heure des réseaux sociaux.

A l’occasion de la journée internationale pour l’accès à l’information, ils interpellent ainsi les acteurs médiatiques face aux violences multiformes, langagières notamment, qui déferlent dans les réseaux sociaux et les médias traditionnels en ces temps d’ébullition politique et d’incertitudes.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *