Lutte contre la covid-19 – Des millions de doses de vaccins attendues


Pour tous les goûts. Avec la variété de vaccins attendus, le public aura un large choix.

Les malgaches auront l’embarras du choix entre le Pfizer, l’Astrazeneca (Covishield), le Sinopharm ou le Janssen. Des millions de doses de Pfizer et d’Astrazeneca, arriveront à madagascar, prochainement. « Madagascar bénéficiera d’un million cinq cent mille doses de vaccin Astrazeneca, d’un million sept cent mille sept cents doses de Pfizer et de trois cent mille doses de Sinopharm, cette année », a indiqué le Dr Rivomalala Rakotonavalona, directeur du Programme élargi de vaccination (DPEV) au sein du ministère de la Santé publique, hier.

Ces millions de doses arriveront, au dernier trimestre de cette année. Les trois cent mille doses de Sinopharm seront accueillies, ce jour, à l’aéroport international d’Ivato.

En attendant l’arrivée de ces vaccins, les campagnes de vaccination avec le Janssen et l’Astrazeneca, se poursuivent dans les centres de vaccination. Le Dr Rivomalala Rakotonavalona encourage les vaccinés avec la première dose du Covishield, d’effectuer leur deuxième dose, avec l’Astrazeneca. « 36% des primo-vaccinés n’ont pas encore reçu leur deuxième dose », souligne-t-il.

Ce médecin indique, par ailleurs, que ceux qui souhaitent recevoir la première dose de l’Astrazeneca, peuvent aller dans les centres de vaccination. « Nous avons obtenu quarante-deux mille doses additionnelles de l’Astra­zeneca, pour la première dose », explique-t-il.

Toutes personnes âgées de 18 ans et plus sont admissibles aux vaccins anti-Covid. « Mais les personnes vulnérables, comme les personnes âgées ou celles qui ont des comorbidités, sont toujours les cibles prioritaires », ajoute la source. Ce directeur rassure qu’il n’y ai t pas de risque de suspension de la campagne de vaccination anti-Covid. Il affirme que les vaccins seront disponibles tout au long de l’année. « Le vaccin ne guérit pas contre la maladie, il diminue le risque de développement des formes graves de la maladie », a-t-il précisé.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *