19 – Le vaccin Janssen en rupture dans les CSB


La campagne d’injection du vaccin Janssen se terminera, cette semaine, pour certains centres de santé de base (CSB). Ils ne disposent plus que de très peu de doses.

Le vaccin Janssen s’arrache dans les centres de vaccination communautaires. Ce vaccin est en rupture dans le centre de santé de base niveau II (CSB 2) à Ambohimangakely. Les personnes qui demandaient le vaccin Johnson & Johnson, dans ce centre de vaccination, sont rentrées bredouilles, hier. « Nous avons zéro dose de Janssen, en ce moment. Nous avons envoyé une commande de deux cents doses, nous attendons l’arrivée de ces vaccins pour pouvoir continuer. », indique le Dr Mbolaniaina Andriana­vony, médecin chef du CSB II Ambohimangakely.

Ce centre de vaccination accueillerait entre quatrevingt et cent personnes, par jour, depuis le début de la campagne d’injection du vaccin Janssen. La plupart des CSB 2 aux alentours de la ville d’Antananarivo, connaissent ce fort engouement au vaccin Janssen.

« Les gens ont été plus enthousiastes en cette campagne de vaccination du Janssen, par rapport à la campagne de vaccination du Covishield/ Astrazeneca. Même des personnes qui ont reçu la première dose du Covishield, veulent se faire vacciner avec le vaccin Janssen. Il n’y a pas, pourtant, de grande différence entre les deux vaccins. Ils sont tous efficaces », indique un médecin d’un CSB II dans le district d’Atsimondrano. Ce CSB II était, également, au bord de rupture de stock, la semaine passée. Il a déjà reçu une centaine de doses supplémentaires. Il ne lui resterait que soixante-dix doses. Le CSB II à Ambohimalaza ne disposerait plus que de moins de cent doses.

Chiffre provisoires

Selon les chiffres officiels rapportés par la direction du Programme élargi de vaccination (DPEV) au sein du ministère de la Santé publi­que, pourtant, nous n’avons pas encore épuisé le quart des trois cent mille doses de vaccin Janssen que Madagas­car a reçu au mois d’août. « Soixante-neuf mille doses ont été utilisées, depuis le début de la campagne, selon les rapports des centres de vaccination », indique le Dr Rivomalala Rakotonavalona, DPEV, hier.

Il serait, toutefois, probable que le nombre de personnes vaccinées avec le Janssen soit supérieur à soixante-neuf mille. « Ce ne sont que des chiffres provisoires », rajoute-t-il. D’autres sources indiquent que les doses attribuées à chaque centre de vaccination communautaire ont été limitées, pour éviter le gaspillage.

Lors de la première campagne de vaccination du Covishield, plusieurs vaccins n’ont pas été utilisés. Le Dr Rivomalala Rakotona­valona souligne que Mada­gascar bénéficiera d’autres doses de vaccin Janssen.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *