Série d’inaugurations à Itasy – Andry Rajoelina en terrain conquis


Le président de la République a procédé à une série d’inaugurations de projets d’infrastructures dans la région Itasy, samedi. Un déplacement marqué par une euphorie populaire.

Un accueil chaleureux. C’est ce que les habi­tants des trois districts de la région Itasy ont réservé à Andry Rajoelina, président de la République, samedi. Un scénario improbable, il y a encore quelques temps, dans cette partie du pays où la bataille politique a toujours été relativement ardue pour le camp présidentiel. «

Nous répondrons à l’amour, par l’amour », a déclaré le chef de l’État, face aux habitants de Miarinarivo, durant l’inauguration d’un Centre d’écoute et de conseil juridique, une bureau de proximité rattaché au ministère de la Population, de la protection sociale et de la promotion de la femme. Des mots pour témoigner sa reconnaissance envers ces derniers pour l’accueil qu’ils lui ont réservé, samedi. Le locataire d’Iavoloha a, en effet, souligné qu’il a été agréablement surpris par la liesse et la ferveur de la foule qui l’a accueilli et acclamé durant tout son périple dans l’Itasy.

C’est Andry Rajoelina, en personne, qui a pris le volant durant tous ses déplacements dans la région Itasy, samedi. Démarrant une série d’inaugurations d’infrastructures par Miarinarivo, en passant par Analavory, pour terminer par Ampefy, le président de la République n’a pas boudé le plaisir de l’euphorie populaire à chacune de ces étapes. Il a même pris le temps de savourer ses échanges avec la population locale alors qu’il devait s’envoler en début de soirée pour assister au sommet des Nations unies, à New-York.

Le locataire d’Iavoloha a fait le parallèle avec l’engouement qu’il a constaté durant sa visite à Antsiranana, il y a un peu plus d’une semaine. Une comparaison qui n’est, vraisemblablement, pas anodine. Antsiranana qui est réputée comme étant un des fiefs politiques du président de la République. C’est comme si le locataire d’Iavoloha souhaitait souligner qu’il est parvenu à conquérir la sympathie des habitants de cette région. Une chose qui n’aurait pas été évidente si l’on s’en tenait aux batailles politiques menées durant l’élection présidentielle de 2018, et aux élections législatives de 2019.

Durant plusieurs années, la région Itasy a été réputée comme étant un des bastions des partisans de Marc Ravalomanana, ancien président de la République, et de son parti politique, « Tiako i Mada­gasikara » (TIM). Des députés et personnalités politiques issus de cette circonscription régionale font, notamment, partie des principaux orateurs du mouvement d’opposition « Miara-manonja ».

Marathon d’inaugurations

Le fait que le TIM et la coalition présidentielle MAPAR soient pratiquement à égalité en terme de nombre d’élus, surtout de députés, dans cette région démontre que l’opposition n’est plus en position dominante dans l’Itasy. Au regard des événements de samedi, du reste, la donne s’est, vraisemblablement, inversée en faveur des tenants du pouvoir. Un point souligné par le président Rajoelina, en personne. « La population d’Itasy n’est ni aveugle, ni sourde », a-t-il soutenu, faisant référence à la joie, qu’elle a affirmée durant les différentes cérémonies d’inaugurations.

Galvanisé par l’enthousiasme de la foule, à Miari­narivo, le locataire d’Iavoloha a lancé, « nous travaillons et nous avancerons quels que soient les obstacles. Ceux qui essaient de nous faire trébucher ne nous arrêteront pas ». Il a enchaîné en déclarant, chaque jour, nous concrétisons les Velirano. Tenir l’engagement selon lequel, aucun district ne sera oublié dans les actions de développement, sans considération politique, est l’une des raisons de son déplacement dans l’Itasy, samedi, a-t-il expliqué.

Un autre engagement concrétisé, samedi, à entendre le chef de l’État, est celui relatif au fait que l’administration doit être accessible et au plus près de la population. A chacun de ses déplacements, le président de la République souligne que c’est par le travail qu’il démontre son amour pour la patrie et la population. Andry Rajoelina a enchaîné une batterie d’inauguration d’infrastructures et de lancement de projets, samedi.

Il a démarré son marathon par l’inauguration du bureau aux normes, de la direction régionale du ministère du Travail, de l’emploi, de la fonction publique et des lois sociales. C’est le premier du genre. Neuf autres, sis dans neuf autres régions sont, également, terminés et seront incessamment inaugurés. Il a, aussi, ouvert officiellement un Centre d’écoute et de conseil juridique. Une entité rattachée au ministère de la Population, de la protection sociale et de la promotion de la femme. Miarina­rivo a, aussi, été dotée d’un nouveau Tranom-pokonolona.

Dans le district d’Anala­vory, le chef de l’État a, ensuite, inauguré un nouveau marché, qui a été une promesse électorale. Il a, aussi, remis du matériel et des semences pour soutenir les associations d’agriculteurs locaux. Comme pour chaque gouvernorat, celui d’Itasy a, par ailleurs, été doté d’un pack d’engins complet, pour la réfection des routes. Le président de la République a conclu son déplacement de samedi, par un lâcher de cinquante-mille alevins, dans le cadre d’un projet de rempoissonnement du lac Itasy, afin de dynamiser la pisciculture.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *