Risque de contamination à la covid-19


Les CDC qui forment la principale agence américaine de protection de la santé publique ont publié un classement des pays selon les risques de contamination à la Covid-19. Madagascar figure dans la rubrique des pays les plus rassurants.

Une bonne nouvelle. Elles sont rares ces derniers mois, surtout en matière sanitaire, pour être soulignées. Dans une publication faite par les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC), Madagascar figure dans la liste des pays qui présentent le moins de risque de contamination au coronavirus, dans le monde.

Ensemble, les CDC forment la principale agence américaine de surveillance et de protection de la santé publique. La publication qu’elles ont faite sur leur site web, le 13 septembre, rapporte ses recommandations pour les voyageurs, notamment les ressortissants des États-Unis, selon les pays de destination. Les différents pays du monde y sont classés suivant quatre niveaux de risque de contamination à la Covid-19.

Madagascar figure donc dans la liste des pays où le risque de contamination au coronavirus est considéré comme étant le plus bas, au même titre que vingt-huit autres États. Une dizaine de pays d’Afrique, notamment d’Afrique subsaharienne, se trouvent sur cette liste qui est agencée par ordre alphabétique. Outre la Grande île, les Comores en font partie, également. Nos voisins, tels que l’île Maurice et les Maldives se trouvent dans la rubrique des Etats avec un risque de contamination très élevé.

L’île de la Réunion, les Seychelles, l’Afrique du Sud, ou encore, plusieurs pays européens dont la France, sont, également, inscrits dans la liste des pays qui présentent un risque très élevé, de contamination à la Covid-19, selon les CDC.

Réouverture des frontières

Pour en revenir à Mada­gascar, le classement publié le 13 septembre est de bon augure, alors que les autorités comptent rouvrir les frontières, le mois prochain.

Relancer le plus rapidement le tourisme est, entre autres, un objectif dans la réouverture des frontières. Le fait qu’une entité sanitaire de l’envergure des CDC, affirme que Madagascar est l’un des pays les plus rassurants en matière de risque de contamination au coronavirus devrait casser les appréhensions des voyageurs internationaux. Ce classement peut, également, être un pied de nez aux railleries internationales quant à la fiabilité des affirmations sur la situation sanitaire dans la Grande île.

Les autorités enchaînent les réunions pour faire en sorte que la réouverture des frontières se fasse dans les meilleures conditions, sans écarter le souci de préserver le pays des risques sanitaires. L’idée d’une réouverture progressive, est privilégiée jusqu’ici. Madagascar sort à peine d’une deuxième vague de forte propagation de la Covid-19, en effet.

Le challenge est de reprendre une vie normale et relancer tous les secteurs économiques sans pour autant se faire submerger par une nouvelle lame de fond sanitaire. Un tsunami de variants est la principale crainte. Le classement publié par les CDC devrait donc faciliter la sélection des pays cibles en vue d’une réouverture progressive des frontières et des conditions sanitaires à appliquer aux voyageurs.

La réouverture des frontières en octobre, a été annoncée par Andry Rajoelina, président de la République, à Paris, le 24 août, lors d’une réunion, dans le cadre de la Rencontre des entrepreneurs francophones (REF). Le chef de l’État a alors, souligné que cette réouverture des frontières dépendra de la situation sanitaire dans le monde. « Les confinements successifs coûtent plus chers que la fermeture des frontières », a-t-il alors déclaré.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *