Un véhicule hors de contrôle tue un policier


Lancé à toute vitesse, une Opel conduite par une quadragénaire a percuté un poste de permanence de la police de la circulation. Un agent qui s’y trouvait n’a pas survécu.

EMOI à Ampasam­pito. Fauché par une voiture roulant à vive allure, un agent de police de deuxième échelon a trouvé la mort. Le drame s’est produit hier après-midi vers 15 heures. Une Opel Astra a percuté la cabine d’un poste de permanence. Le policier était piégé à l’intérieur. Le poste de permanence a été traîné sur une distance d’environ un mètre. Le policier était dans un état critique avant d’être évacué à l’hôpital militaire de Soavinandriana. Le véhicule a, dans la foulée, arraché un poteau métallique.

Sitôt admis aux urgences, il a été placé sous soins intensifs. Malgré l’intervention des médecins, le jeune policier a succombé à ses blessures sur son lit d’hôpital. Un choc en pleine tête lui a été fatal.

Le défunt servait au sein de la police de la circulation auprès du commissariat central de la ville d’Anta­nanarivo. Il a rejoint son poste en début de matinée.

Dans l’après-midi, lorsque la situation était fluide, il a rejoint le poste de permanence. Alors qu’il ne se doutait de rien, l’Opel a foncé droit sur lui.

Garde à vue

Ne pouvant pas sortir de la cabine, il s’est retrouvé coincé dans un piège mortel.

Juste après l’évacuation à l’hôpital de la victime, la brigade des accidents auprès du commissariat central de la police, à Antananarivo, a envoyé ses enquêteurs pour effectuer le constat sur les lieux de l’accident. Faisant l’objet d’audition, la femme qui conduisait l’Opel a été placée en garde à vue. Son passage au parquet est attendu dans les jours qui viennent. Aux dernières nouvelles, le ministère de la Sécurité publique est au chevet de la famille du défunt.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *