Début de la campagne d’exportation


Les exportateurs de vanille s’activent. La campagne d’exportation débute ce jour.

Jour J. En principe, c’est aujourd’hui que s’ouvre la campagne d’exportation de vanille traitée. Du moins pour ceux qui ont un stock de la saison passée. Le dépôt de dossier pour une demande d’agrément a expiré le 10 septembre. Le ministère de l’Industrialisation, du commerce et de la consommation est en train de traiter minutieusement les dossiers reçus de même que le s anciens agréments pour voir s’ils sont en règle. Le ministre Edgard Razafindravahy compte bien assainir la filière vanille et remettre de l’ordre dans le secteur.

La vanille, plante merveilleuse dont Madagascar est le premier producteur mondial, doit retrouver sa place sur le marché international des matières premières. Son prix dégringole depuis quelque temps à cause de l’anarchie qui règne dans le secteur. L’État est intervenu pour sauver la vanille et surtout préserver l’intérêt des paysans producteurs. Des prix planchers à l’exportation convenus avec le Conseil national de la vanille ont été fixés à l’exportation pour éviter une braderie de la vanille à l’échelle internationale

Le ministre Edgard Razafindravahy a été intransigeant sur ce point lors de sa rencontre à Sambava avec le Conseil régional de la vanille de la Sava, la semaine dernière. « Il faut appliquer les prix fixés par décret et qui ont été définis d’un commun accord» n a-t-il déclaré lors de cette rencontre. Mais il y a toujours des resquilleurs qui ne respectent pas la règle de jeu et perturbent le marché. Le MICC est actuellement en train de vérifier si un opérateur a pu exporter avant l’heure 25 tonnes de vanille à 80 dollars la tonne. Ce genre de trafic, s’il était confirmé, détruit l’organisation de la filière vanille et cause la dégringolade du prix de la vanille depuis quelques années.

Madagascar produit 3 000 tonnes de vanille chaque année et en exporte environ 2 376 tonnes dans vingt-neuf pays durant la campagne 2020-2021.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *