Une fillette violée et tuée


Une petite fille de sept ans a été sexuellement molestée avant que son ravisseur ne l’achève. Sa dépouille a été découverte non loin de sa maison.

Crime odieux en plein chef-lieu de district d’Ambositra. Une fillette de sept ans a été enlevée, violée, puis tuée. Dans la matinée de samedi, la ville a plongé dans l’émoi lorsque le corps inerte de l’enfant sexuellement molestée a été retrouvé sur la berge d’un cours d’eau du côté d’Amoron’Isaha Ambany Antsinanana, non loin du lycée technique. L’état de la victime avait de quoi fendre le cœur. Son petit corps était complètement dénudé.

De surcroît, des traces d’agressions sexuelles et des marques de maltraitance physique ont été relevées sur la dépouille. La famille de la défunte habite à Ankakafotra Ampaviraton’ omby. Vendredi soir, aux alentours de 19h45, ses proches ont fini par se confier à la police lorsqu’elle n’a pas donné signe de vie. Ne sachant plus à quel saint se vouer, la famille de la petite fille a mené des recherches toute la nuit. Avec le concours des personnes de leur entourage, les parents de la gamine ont passé au peigne fin les environs de leur lieux d’habitation mais leurs efforts ont été vains.

Aucune arrestation

À l’aube, aux alentours de 8 heures du matin, le commissariat de la police nationale du district d’Ambositra a été avisé d’une découverte macabre à Amoron’Isaha Ambany Antsinanana. L’endroit se trouve à quelques centaines de mètres de l’habitation de la défunte. En se rendant sur les lieux avec la famille de l’enfant disparue,les enquêteurs ont constaté qu’il s’agissait bien de la dépouille de cette dernière.

Les larmes glaçaient les visages des proches de la fillette face aux atrocités que celle-ci a subies. Anéantie par d’insoutenables sentiments de lamentation, la famille était sous le choc. «

La famille de la petite fille a été abattue. Jusqu’à maintenant, nous n’avons pas pu l’entendre. Les funérailles se sont déroulées le lendemain de la découverte macabre », indique le chef du commissariat de police du district d’Ambositra.

Des représentants des autorités locales se sont rendus à l’endroit où le corps a été retrouvé. Ils ont réconforté la famille endeuillée et manifesté leur soutien à l’adresse des forces de défense et de sécurité pour que le ou les auteurs du crime soient jetés derrière les barreaux le plus rapidement possible pour qu’ils ne puissent pas faire d’autres victimes. Jusqu’à hier, aucune arrestation n’a encore été effectuée.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *