Patrick Rajoelina : accroître le rayonnement de Madagascar à l’échelle (…)


Le ministre des Affaires étrangères, Patrick Rajoelina, a exposé les grandes orientations de la diplomatie malgache lors d’une rencontre diplomatique qui s’est tenue au ministère des Affaires étrangères, hier, à Anosy. Elles reposent principalement sur le renforcement de la diplomatie économique, le rayonnement de Madagascar à l’international, l’intensification des liens avec la diaspora et la lutte contre la corruption.

« Renforcer notre diplomatie économique signifie bien évidemment nouer tous azimuts des relations avec les pays amis, mais également avec les entreprises et les amis de Madagascar qui souhaitent s’associer à notre projet de développement, à l’émergence de Madagascar », a-t-il déclaré lors de son allocution. Il entend ainsi favoriser la multiplication des commissions mixtes bilatérales et mettre clairement à l’ordre du jour les sujets que le pays souhaite développer au service des nations respectives.

Patrick Rajoelina explique également que les sujets de diplomatie politique où Madagascar doit évidemment, dans le cadre de sa souveraineté nationale et de son identité nationale ne seront pas oubliés. Le ministre évoque notamment de la défense des « intérêts vitaux et ancestraux » de Madagascar, en faisant certainement référence aux Iles Eparses, sans pour autant les citer clairement.

Par rapport à la lutte contre la corruption au sein de son département, le chef de la diplomatie malgache a indiqué qu’« Aucun écart, ni aucun laissé aller, aucun acte de corruption ne sera toléré ». «  Une sanction exemplaire sera appliquée pour celles et ceux qui, par malheur, s’aventureraient à pratiquer ce que l’on appelle de façon imagée « l’écolage », c’est-à-dire la « vente » des postes diplomatiques à l’étranger  », a-t-il ajouté.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *