Sommet des nations unies – Rajoelina à la tête de la délégation pour New-York


Sauf changement, le président de la République conduira la délégation malgache qui prendra part au 76e sommet des Nations Unies. La résilience et la reconstruction après la pandémie sera au menu du sommet.

Ce sera une première depuis son élection. Andry Rajoelina, président de la République, devrait se rendre à New-York, pour le sommet des Nations Unies (ONU). Sauf changement, c’est le Chef de l’État, himself. qui devrait conduire la délégation malgache qui prendra part à ce rendez-vous mondial.

Le communiqué de presse du conseil des ministres de mercredi indique que le chef de la délégation malgache prendra la parole durant le débat général, du 21 septembre au 27 septembre. Comme annoncé en attaque, ce sera la première participation de Andry Rajoelina à un sommet des Nations Unies, depuis son entrée en fonction, en 2019. Happé par différentes urgences, a fait l’impasse sur le 74e sommet de l’organisation mondiale. Il y a été représenté par Christian Ntsay, Premier ministre.

La pandémie étant à son paroxysme l’année dernière, le 75e sommet des Nations Unies s’est essentiellement tenu en ligne. La, aussi, c’est le locataire de Mahazoarivo qui a pris la parole devant l’Assemblée générale, par visioconférence. Le président Rajoelina, lui, a pris part à une réunion de haut niveau sur le financement du développement, toujours dans le cadre du sommet de l’ONU.

Espoir

Durant cette réunion de haut niveau, Andry Rajoelina a plaidé pour «l’effacement de la dette en faveur des pays les plus vulnérables et les plus durement touchés par les effets de la pandémie». Il a, également, proposé «un renforcement de l’accès aux financements concessionnels pour permettre à ces pays d’avancer rapidement dans leurs objectifs de développement».

Lors du 75e sommet des Nations Unies, Madagascar a suggéré, du reste, «l’adoption d’une initiative universelle multilatérale sous la forme d’un agenda global d’urgence post Covid-19». Cette année, le thème du sommet de l’ONU est, «Construire la résilience par l’espoir, pour se remettre du Covid-19, reconstruire durablement, répondre aux besoins de la planète, respecter les droits des personnes et revitaliser les Nations Unies».

Il est probable qu’à NewYork, cette année, la Grande île maintient la position qu’elle a affirmée au 75e sommet des Nations Unies. Cette fois-ci, ce sera le président de la République qui portera la voix de Madagascar et soutiendra sa suggestion sur un plan de résilience et de reconstruction idoine, notamment, pour les pays vulnérables.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *