Cinéma – Belmondo, le «Magnifique» s’en va



A la une





Culture

Cinéma – Belmondo, le «Magnifique» s’en va

Le monde du 7e art pleure Bebel.

Pour tous, c’était «Bébel». Avec la mort de Jean-Paul Belmondo, à 88 ans, le 7e art perd une de ses figures les plus populaires, un acteur sachant tout faire, sans se prendre trop au sérieux, des films d’action aux plus belles heures du cinéma d’auteur.

L’interprète aux quatre vingt films est décédé lundi à la mi-journée, a annoncé sa famille dans un communiqué, transmis par leur avocat à l’AFP.

«Jean-Paul s’est éteint aujourd’hui (lundi). Il est parti rejoindre ses vieux complices du Conservatoire. Son sourire sincère sera toujours là», écrit dans ce communiqué sa famille, évoquant la disparition de son «pilier».

L’acteur, qui avait été hospitalisé en début d’année pour une fatigue générale, est décédé entouré des siens, à son domicile parisien.

Il laisse derrière lui des rôles inoubliables, jeune premier la cigarette au bec dans «A bout de souffle» ou pendu à un hélicoptère à Venise dans «Le Guignolo».

«Il restera à jamais Le Magnifique. Jean-Paul Belmondo était un trésor national, tout en panache et en éclats de rire, le verbe haut et le corps leste, héros sublime et figure familière, infatigable casse-cou et magicien des mots. En lui, nous nous retrouvions tous», a salué sur Twitter le président Emmanuel Macron.


Icône

«Je suis complètement anéanti. Là, je vais essayer de m’accrocher pour pas faire la même chose dans cinq heures… Remarquez, ce serait pas mal si on partait tous les deux ensemble. C’est une partie de ma vie, on a débuté ensemble il y a 60 ans», a déclaré sur CNews l’autre monstre sacré du cinéma, Alain Delon, 85 ans.

Souvent dépeints, à tort, comme des rivaux, les deux géants du cinéma français ont connu des carrières parallèles, et leur amitié teintée d’une certaine rivalité a nourri la légende.

«Je suis bouleversée par la disparition de Jean-Paul. Il était et restera pour moi comme pour tant d’autres, l’image même de la vitalité. Il ne cessera jamais d’être en mouvement dans mon cœur et dans ma mémoire», a réagi l’actrice Claudia Cardinale, dans une déclaration transmise à l’AFP par son agent.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *