Conseil des ministres : L’état d’urgence sanitaire levé


L’état d’urgence sanitaire est levé à Madagascar. Les autorités malgaches l’ont décidé ainsi à l’issue d’un conseil de ministres restreint, dirigé par le président de la République, Andry Rajoelina. Cette décision a été motivée par la baisse du taux de positivité enregistré dans le pays ces derniers temps. Il s’agit d’une évolution positive dans la lutte contre l’épidémie dans le pays.

Le bilan de l’épidémie du 1er au 2 septembre révèle entre autres que Madagascar n’a enregistré que 5 cas sur plus de 1 500 tests effectués. Le nombre des formes graves de la maladie s’est par ailleurs stagné à 7 et ils sont tous pris en charge par les autorités sanitaires du pays. Autrement dit, Madagascar a su combattre l’épidémie efficacement, mais il n’est pourtant pas à l’abri d’une nouvelle vague épidémique si aucune mesure n’est prise.

Ainsi, le rapport du conseil des ministres préconise toujours le port de masque qui a visiblement fait ses preuves dans le cadre de la lutte contre cette épidémie. Il en va de même sur le lavage de main. En effet, le virus circule toujours et la menace du variant Delta qui affecte de nombreux pays dans le monde reste toujours présente. Il appartient désormais alors à tout un chacun de se protéger d’une éventuelle contamination.

D’autres mesures accompagnatrices qui témoignent bien la fin du combat contre cette maladie sont attendues avec impatience par les citoyens et les opérateurs économiques du pays. C’est le cas notamment de la réouverture des frontières aux voyageurs internationaux qui pourraient relancer les activités touristiques ou encore la réouverture des boites de nuit pour permettre à tout un chacun de retrouver le cours de vie normale.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *