Le sport malgache du XXème siècle à la loupe – Midi Madagasikara


musée (crédits photos : Musée de la photographie)

Un sujet, à bien des égards, intéressant sera présenté au Musée de la Photo Anjohy samedi à partir de 10h30. Le programme café–histoire propose donc, sport à Antananarivo au XXème siècle, par Tiavina Zafinisoa Razanamaholy. De tout temps, les Malgaches, particulièrement les jeunes hommes se sont toujours prêtés à différents concours physiques, généralement sous forme de jeux. Véritables démonstrations de force, ces prouesses s’effectuent pour honorer la puissance et la virilité, mais surtout pour gagner l’estime de futures dulcinées. C’est spécialement lors des grandes fêtes communautaires qu’ont lieu ces exercices physiques sous le regard d’un public galvanisé. Le Daka (coup de pied) ou Diamanga sur les Hautes Terres est une forme de lutte à base de jeux de pieds entre deux adversaires. Ce jeu est assez proche du Moraingy des régions Nord-Ouest. Ailleurs, c’est lors de grands rassemblements que les jeunes Betsileo se lancent dans les Savika pour prendre le zébu par les cornes comme lors des jeux de Kidramadrama des Sakalava sur l’île de Nosy-Be. Les courses de taureaux sont aussi appréciées. Des traditions orales racontent les luttes de zébus, les glissades de zébus sur les collines de Tsinjoarivo, les courses de pirogues du lac Anosy au temps de Ranavalona Ière. Parmi les archives royales circule une photo de 1895, où l’on voit la Reine Ranavalona III, entourée de princesses et d’épouses de missionnaires, avec une raquette de tennis à la main. Avec la colonisation, on voit apparaître la gymnastique et les sports à l’européenne désormais pratiqués sur la place de Mahamasina, ancien site d’intronisation royale et champs de mars. Des clubs apparaissent comme le Sport-club en 1898, à l’initiative du militaire et homme d’affaires Jean Paoli. D’autres clubs de gymnastique, de cyclisme et d’équitation suivent, et en 1905, au stade de Mahamasina se déroulent les premières manifestations de courses de chevaux, de bicyclettes, et d’athlétisme. Le club de rugby malgache ‘’Stade Olympique de l’Imerina‘’ sera victorieux du championnat en 1913 ».

 

Recueillis par Maminirina Rado





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *