Chronique de Mickey


Chronique de Mickey

30 août 2021


0 Commentaire


Afghanistan, une guerre pour rien pour les USA

Triste vingtième anniversaire du 11 septembre 2001 pour les américains, l’attaque sur son sol dont les cibles principales ont été le World Trade Center (New York) ; le Pentagone (Ministère de la défense) et la Maison Blanche et le Capitole (ces deux dernières n’ont pas été atteintes) a été perpétué ce jour-là. Ces attentats ont fait 2 977 morts et des dizaines de milliers de blessés, attribués et revendiqués par Al Qaïda avec comme chef présumé Oussama Ben Laden, lequel se trouverait en Afghanistan, d’où la présence militaire américaine dans ce pays dès fin 2001. La traque de ce dernier fut, dès lors, la priorité des priorités des services secrets américains aidés de ceux des autres pays occidentaux concernés aussi par des attentats avortés ou non de l’Al-Qaïda. Finalement, le 02 mai 2011, soit dix ans après, Ben Laden fut découvert et exécuté dans une villa au Pakistan. Tout devait donc s’arrêter là, l’affront fut lavé pour le peuple américain. L’invasion de l’Afghanistan aurait dû avoir son point final mais ce ne fût pas le cas.

Justement, vingt ans après l’attentat du World Trade Center, le 26 août 2021 alors que les troupes américaines se trouvent empêtrées dans une évacuation désordonnée de Kaboul sous la pression des Talibans, Daech, une appellation dérivée d’Al Qaïda, qu’on dit moribonde, rejaillit en étant l’auteur de deux explosions faisant plus de cent morts dont treize militaires américains. Capacité de nuisance retrouvée pour ce groupe terroriste puisque ce massacre a fait l’une des plus lourdes pertes de « boys » après la destruction en vol d’un hélicoptère le 05 août 2011 par les talibans qui a fait périr 31 américains. Raccourci sûrement de l’histoire, on ne peut qu’admettre que plus de 2 000 soldats et civils américains morts en opération auraient pu être épargnés si les dirigeants américains n’avaient pas versé dans ce bellicisme devenu une habitude. Leurs services ont fait preuve pourtant d’efficacité et de rapidité dans des opérations anti-terroristes comme à Tripoli, en Irak ou ailleurs…avec des technologies de pointe (drones et satellites…).

Attitudes belliqueuses des dirigeants, pas tout à fait ? Beaucoup voient derrière eux la pression des lobbies des marchands d’armes qui ne demandent qu’à vendre des « marchandises » de plus en plus sophistiquées donc à plus forte ajoutée. Déjà pour la guerre du Vietnam, tout le monde savait que cette guerre servait à « liquider » l’arsenal militaire devenu obsolète donc à renouveler (on a fait fi des milliers de victimes). Cette fois-ci, 2 000 milliards de dollars ont été dépensés, soit l’équivalent du budget alloué pour relever l’économie américaine des suites de la pandémie de Covid-19 pour avoir une idée des dépenses colossales, et on ne parle pas des pertes en vies humaines. Aujourd’hui, ces gens-là pensent, il paraît, à la prochaine guerre, celle de la Mer de Chine avec des systèmes plus évolués et donc de plus en plus coûteux, donc de nouvelles guerres pour rien, en perspective. Les industriels de l’armement ne sont pas les seuls mis en cause, car une guerre ne se fait pas tout seul parce qu’en face, il y a toujours aussi des gens qui aiment ça.



M.Ranarivao



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *