L’inauguration du stade Barea compromise


Suite à la note de la CAF d’exclure le public lors du match opposant les Barea au Bénin, c’est tout le programme des festivités de l’inauguration du stade Barea qui est compromis.

Un cheveu dans la soupe. La note de la CAF est tombée comme un couperet. Le match éliminatoire du Mondial 2022 entre les Barea et les Écureuils du Bénin le 2 septembre à Mahamasina doit se tenir à huis clos en raison des dispositions sanitaires relatives à la Covid-19. C’est une décision sans appel au risque de voir l’équipe nationale disqualifiée des éliminatoires.

La présidence de la République a pourtant programmé une grande fête pour cette journée inaugurale juste avant le match prévu à 19 heures. Plusieurs artistes devaient animer la fête. Des feux d’artifice étaient également au programme. Vingt-mille spectateurs sont prévus assister à la fête et la distribution des tickets gratuits était prévue débuter ce jour. Tout est désormais compromis. De deux choses l’une. Soit on maintient le programme avec les manifestations prévues et on fait sortir le public avant le match. Une entreprise difficile dans la mesure où il ne sera pas facile de faire sortir vingt-mille personnes bien installées. On prend donc un grand risque au point d’hypothéquer la tenue du match.

Soit on reporte l’inauguration à une autre date après le match. Seul le report est possible étant donné que les Béninois doivent s’entraîner à Mahamasina le 31 août suivis des Barea le 1er septembre. Autrement dit, le stade doit être disponible pour ces deux dates.

Mésentente

À moins qu’on avance la cérémonie d’inauguration pour demain ou lundi. Mais le hic est qu’on n’aura pas le temps de distribuer les vingt-mille tickets aujourd’hui et demain.

Pour le moment, aucune décision n’a été prise du côté du comité d’organisation dont certains membres sont très rétifs aux sollicitations de la presse. Il va falloir se décider très vite.

Une mésentente entre la FMF et le comité d’organisation semble avoir été révélée par la note de la CAF. La FMF a demandé à la CAF une autorisation pour faire entrer mille-cinq-cents personnes au stade alors que le comité d’organisation a déjà fixé à vingt-mille spectateurs. Si ce n’est un coup d’estoc cela y ressemble.

Dans tous les cas, c’est dommage de rater cette occasion et surtout pour les Barea. Cela doit être très frustrant de jouer dans ce beau stade sans public. Les Barea ont plus que jamais besoin du public pour les pousser au combat. Ils n’ont gagné aucun match joué à huis clos à Toamasina face à la Côte d’Ivoire et au Niger l’année dernière. En sera-t-il autrement à Mahamasina? Croisons les doigts.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *