La question des îles Eparses remise sur le tapis


Le président malgache, Andry Rajoelina, a été reçu hier, à l’Elysée par son homologue français, Emmanuel Macron. Ce fut la deuxième rencontre officielle entre les deux chefs d’Etat depuis 2019 où ils ont évoqué pour la première fois des questions des Iles Eparses. Cette fois-ci, la question a été remise sur le tapis. Le communiqué de la présidence de Madagascar y a afférent précise que dans le cadre de cette entrevue axée sur le renforcement des liens d’amitié et de coopération entre les deux pays, des sujets économiques, diplomatiques et sanitaires ainsi que la question relative aux îles Eparses ont été abordés.

« Nous avons présenté la diversité des opportunités existantes à Madagascar, mais aussi notre volonté de densifier notre tissu économique avec des partenaires, notamment Français. Cela dans un esprit de partenariat équilibré pour une croissance partagée » a déclaré le président malgache en ajoutant que « Nous allons nous appuyer sur tout ce qui nous rapproche dans un respect mutuel plutôt que de nous appesantir sur ce qui pourrait nous diviser ».

Cette rencontre qui s’est présentée comme une occasion de « faire un point d’étape sur le travail accomplie, ensemble, dans le cadre du partenariat exemplaire » a permis au Chef d’Etat français de rappeler l’engagement de la France à accompagner le plan d’émergence d’Andry Rajoelina à hauteur de 240 millions d’euros d’ici 2030, dans l’agriculture, l’éducation ou encore l’aménagement urbain. « Nous sommes également à vos côtés aux défis en matière de lutte contre la sécheresse dans le sud de Madagascar comme en matière de réponse contre la Covid-19 », a-t-il précisé.

Concernant la question liée aux îles éparses, Emmanuel Macron a exprimé le souhait de poursuivre des échanges « à la fois franc et constructifs ». Cela implique la poursuite des travaux entamés par la commission mixte créée en 2019, car « nous partageons l’objectif d’ouvrir des perspectives communes de développement économiques durable pour cette zone, de protéger les trésors de biodiversité qu’elle abrite et d’avoir une stratégie aussi scientifique commune », a-t-il déclaré.

Ce samedi, dans le cadre de son déplacement en France, le président malgache devrait également rencontrer la diaspora malgache en Europe. Durant cette rencontre, la communauté malgache de l’Europe pourra discuter avec lui certaines sujets qui les préoccupent autant.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *