Les prix de certaines denrées alimentaires de base seront fixés


Les ménages continuent de faire face à la fluctuation des denrées alimentaire de base. Hier, le nouveau ministre de l’industrie et du commerce, Edgar Razafindravahy a annoncé qu’après concertation avec les opérateurs du secteur, les prix de vente de certains produits de première nécessité seront fixés. Ces tarifs s’appliquent notamment aux denrées produites localement selon le ministère et seraient applicables dès le mois de septembre.

Le kilo du riz est fixé ainsi officiellement à 2.300 ariary au maximum, le sucre à 2.600 ariary, la farine à 2.600 ariary et le litre de l’huile entre 6.000 ariary et 7.000 ariary et le sac d’un charbon à 23.000 ariary. Les prix doivent être obligatoirement affichés et des contrôles inopinées sont prévues. Les commerçants réticents peuvent ainsi recevoir des sanctions, prévient le ministère. Ces dispositions ne convainquent toutefois pas les consommateurs car dans la réalité sans contrôle régulier et strict des responsables, les commerçants font comme bon leur semble.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *