Quarante-quatre opérateurs face au Medef


Les choses sérieuses démarrent. Outre le président de la République qui sera en frontline, quarante- quatre opérateurs économiques venant de Madagascar prendront part à la REF organisée par le Medef.

Enclencher la stratégie de promotion pays sur la scène internationale. Voilà l’un des objectifs de Madagascar durant sa participation à la Rencontre des entreprises de France (REF).

Pour cela, quarante-quatre opérateurs économiques venant de Madagascar vont bétonner les actions politiques pour capitaliser au mieux la présence malgache à cet événement.

Organisée par le Mouve­ment des entreprises de France (Medef), la REF marque sa rentrée après les vacances d’été. Cette année, l’accent est mis sur le renforcement des relations économiques et d’affaires au sein du réseau francophone. Des responsables étatiques et des opérateurs économiques francophones, notamment, ceux d’Afrique seront sous les projecteurs durant les deux jours de la REF donc. Madagascar compte bien y faire valoir tous ses atouts.

« Mettre en avant le potentiel économique de Madagascar et ses produits d’exception ». C’est le leitmotiv de la délégation malgache durant la REF. À partir de ce jour, tout le monde sera sur le pont. Il y aura le volet séduction qui sera mené par les responsables politiques avec Andry Rajoelina, président de la République, en tête. Il sera la tête d’affiche du début de volet francophone de la REF, à partir de cet après-midi, à l’hippodrome de Longchamp.

Outre le Medef, le chef de l’État aura, également, des séances d’échange avec les investisseurs des pays africains, notamment, ceux du Maroc. Le président Rajoelina s’attachera, notamment, à expliquer sa politique de développement, sa vision d’émergence. Il mettra en exergue, également, les actions étatiques pour l’amélioration du climat des affaires et des investissements.

Rencontres B to B

Les quarante-quatre opérateurs malgaches présents à la REF devront, eux aussi, mouiller le maillot pour faire rayonner le potentiel économique et les produits d’exception de la Grande île. Selon les explications, les rencontres B to B, ou interentreprises seront fortement encouragées durant les deux jours de la REF.

Outre la promotion du Branding pays, la REF sera l’occasion de séduire des investisseurs, conclure des accords et même signer des contrats d’investissement ou de partenariat entre les opérateurs du secteur privé.

Des entreprises comme Vaniala, Vidzar, Rova Caviar, Bovima, Star, ou encore, Karenjy seront présentées à la REF. Ces entreprises pourront compter sur le soutien des organisations du secteur privé que sont le Groupement des entreprises de Mada­gascar (GEM), le Groupement des entreprises franches et partenaires (GEFP), ou encore, le Syndicat des industries de Madagascar (SIM). Thierry Rajaona, président du GEM, sera, notamment, parmi les intervenants lors des deux jours de réunion organisés par le patronat français.

Le thème du débat sur lequel le président du GEM sera l’un des panélistes portera sur le financement des économies francophones. Durant les deux jours de rencontre économique en marge du MEDEF, la délégation malga­che mettra à profit, chaque occasion pour souligner la qualité et le raffinement des produits malga­ches. Deux dîners sont au programme des officiels malga­ches cette semaine. L’un est organisé par le magazine Jeune Afrique, mercredi et l’autre donné par le président Rajoelina, jeudi.

Les produits du terroir malgache seront à l’honneur durant ces deux rendez-vous culinaires et d’affaires. Madagascar continuera sur cette lancée en organisant une expo-vente de produits made in Madagascar vendredi et samedi à l’ambassade. Le séjour de la délégation malga­che en France sera clôturé par une rencontre avec la diaspora, samedi après-midi.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *